Organisez des vacances inoubliables sur l'île de Madagascar



De la mer aux hautes terres



Située dans l'océan indien, Madagascar est souvent appelée "l'île rouge". L'un de ses atouts est qu'elle présente une incroyable palette de paysages sur un territoire de presque 600 000 km² occupé aux deux tiers par les hautes terres. Madagascar marie les plages de sable fin, la jungle aquatique, les falaises aux arbres géants et les sommets volcaniques.

Randonnées dans les réserves naturelles



Mille raisons peuvent motiver des vacances Sur l'île de Madagascar.

L'extraordinaire richesse naturelle du pays en est la première. Désormais, Madagascar est parsemée de réserves naturelles qui sauvegardent ces trésors. Certaines zones protégées réservent leur accès aux chercheurs, d'autres font partie patrimoine mondial de l'humanité, par exemple Cap Masoala, le parc d'Andohahela... La majorité de ces parcs peuvent être parcourus en famille.

Forêts ou désert : la Madagascar dont vous rêvez

Les plus sportifs préfèrent généralement les randonnées de plusieurs jours, pourquoi pas dans le parc national Isalo, à la rencontre des crocodiles. Des forêts de bambous géants aux montagne volcaniques, Madagascar est un véritable terrain de jeu à ciel ouvert : spéléologie, tree climbing, mais aussi, côté océan, le surf sur des spots mondialement reconnus, la plongée sur la côte ouest ou encore le kayak de mer. Un voyage à Madagascar doit être programmé en fonction de le mois de l'année tout comme la région que l'on souhaite visiter. De fait, le temps varie énormément.

Il pleut énormément entre décembre et avril dans le nord tandis qu'un climat très sec domine toute l'année au sud. Du nord-est au sud-est, la côte est à privilégier de septembre à novembre, le cas échéant vous risquez de devoir supporter le climat tropical humide. Voici notamment pourquoi il est important de s'adresser à un voyagiste spécialiste du pays pour programmer son périple.

Un autre tourisme



Le gouvernement malgache a ouvert les portes au tourisme depuis 1984.

Cette activité connait une ascension très rapide et les structures hôtelières se sont multipliées. Cela dit, on peut tout à fait découvrir Madagascar autrement, en optant pour un tourisme responsable. Des structures ont vu le jour avec cet état d'esprit, par exemples la réserve de Vohibola et la zone forestière de conservation de Mandea. Grande attraction en été, la rencontre avec les baleines autour de l'île Sainte-Marie a aussi initié des mesures de protection de ces cétacées.